L’éthanol abimera-t-il le moteur de ma voiture ?

Non. De plus, en utilisant des mélanges à l’éthanol comme l'E10, les automobilistes peuvent réduire les émissions dangereuses.

En Europe, tous les véhicules à essence peuvent rouler avec de l’éthanol jusqu’à 5% et la plupart des véhicules produits après 2000 ont été déclarés compatibles avec l’E10. Les voitures n’acceptant pas l’E10 sont principalement des véhicules de collection, ou bien il s’agit de voitures plus anciennes, représentant un pourcentage négligeable de la flotte de l’UE. Les véhicules à carburant modulable peuvent rouler avec des mélanges à l’éthanol supérieurs, jusqu’à 85% (E85).

Qu’est-ce-que l’E10 ?

L’E10 est un type d’essence qui contient jusqu’à 10% d’éthanol renouvelable en volume, fabriqué à partir de biomasse telles que les céréales, les betteraves sucrières, les déchets ou les résidus. L’E10 est le carburant officiel en Europe (2016) d’homologation des voitures à essence (pour tester les émissions et la consommation de carburant). Il est actuellement disponible à grande échelle dans les pompes à essence en Belgique, en Finlande, en France (pays où l’E10 est l’essence la plus vendue) et en Allemagne, et partiellement dans certaines autres pays européens. D’autres pays, comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas et le Luxembourg, envisagent ou sont sur
le point d’adopter l’E10.

Pourquoi changer pour l’E10 ?

Mélanger de l’éthanol renouvelable à l’essence réduit les émissions de gaz à effet de serre. Plus le taux d’éthanol est élevé, meilleurs sont les résultats. Cela dynamisera la capacité de l’Europe à atteindre ses objectifs de décarbonation du transport.

Ma voiture est-elle compatible avec l’E10 ?

Pratiquement toutes les voitures construites après l’an 2000 sont compatibles avec l’E10. Il n’est pas nécessaire d’adapter les véhicules pour obtenir des avantages instantanés avec ces mélanges. En fait, toutes les nouvelles voitures sont non seulement compatibles avec l’E10, mais elles sont optimisées pour rouler avec. Sur les principaux marchés consommant de l’éthanol utilisé comme carburant, les problèmes de compatibilité du véhicule ont été surmontés. Aux États-Unis, l’utilisation de l’E10 a été agréée dans tout véhicule fonctionnant à l’essence conventionnelle. En Europe, on peut trouver une liste des voitures compatibles avec l’E10, datée d’août 2018, sur le site internet de l’Association des constructeurs automobiles européens.

Les voitures roulant à l’éthanol ne sont-elles pas moins efficaces ?

En fait, l’éthanol a une meilleure efficacité énergétique que l’essence. Il refroidit les moteurs deux fois plus que l’essence et fournit plus d’octane, ce qui améliore l’efficacité. Concrètement, l’indice d’octane de l’éthanol est de 107, supérieur à celui de l’essence standard (95) et du super (98). De plus, il améliore la résistance du carburant à une combustion prématurée dangereuse, réduit les émissions et la consommation de carburant dans les moteurs optimisés.

Comment l’utilisation d’éthanol affecte-t-elle les émissions ?

Les mélanges d’éthanol utilisés comme carburant aident à combattre le changement climatique car ils réduisent considérablement les émissions de CO2. Mais l’éthanol utilisé comme carburant peut également avoir un impact immédiat sur l’amélioration de la qualité de l’air : une récente étude de la Commission européenne a révélé que les mélanges élevés d’éthanol, notamment l’E20 et l’E85, aident à réduire les émissions d’hydrocarbures (HC), d’oxyde d’azote (NOx) et de particules.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur https://ethanolfacts.eu/?lang=fr, et ne collectons aucune information personnelle. En continuant à utiliser ce site, vous vous en acceptez les conditions d’utilisation